Comment contrer la « turista » en voyage

 


 

Plusieurs ont sûrement déjà vécu cette expérience déplaisante lors d’un voyage dans le sud ou ailleurs dans le monde. La principale cause de la « turista » est la contamination par l’eau et la nourriture. Il est essentiel de vérifier si l’eau potable de l’endroit où vous êtes est traitée auprès des autorités locales. Autant que possible, il vaut mieux toujours boire de l’eau embouteillée ( avec le sceau encore sur le bouchon) et manger des aliments cuits. On évite aussi les glaçons dans les jus et boissons, surtout si vous savez que l’eau n’est pas traitée.



Pelez les fruits avant de les manger et brossez-vous les dents avec de l’eau embouteillée. Ne mangez pas des aliments que vous n’auriez pas nécessairement l’habitude de manger à la maison, par exemple, nombreux voyageurs qui fréquente une destination soleil vont durant leur semaine de vacances consommer une abondance de fruits frais alors qu’à la maison ils n’en consomment pas vraiment.

Votre système pourrait avoir de la difficulté à digérer cette abondance de fruits et le tout pourrait vous causer des maux de ventre et diarrhée. Derniers conseils, apportez toujours avec vous la médication contre les diarrhées qui pourraient vous éviter d’avoir à consulter un médecin sur place ou encore de payer 3 à 5 fois plus cher le médicament en question.

Si vous savez que vous avez un estomac et des intestins fragiles, pensez à prendre au moins 1 semaine avant votre départ des capsules de yogourts qui contiennent des bactéries acidophilus qui aident au maintien du système immunitaire.