Opéra de Paris, à visiter


 

L’Opéra de Paris aussi appelé Palais Garnier est l’un des joyaux de la capitale française. Il a été construit à la fin du 19e siècle sur l’ordre de Napoléon III dans le cadre des grands travaux de rénovation de la capitale menés à bien par le baron Haussmann. Aujourd’hui, ce monument parisien est plus que jamais le temple de l'art lyrique et chorégraphique. Mi musée mi théâtre, il est visité chaque année par des dizaines de milliers de touristes venus du monde entier.



Il faut dire que l’Opéra de Paris voulu par Napoléon III s’inscrit dans une grande lignée : le Palais Garnier est en effet la treizième salle d'Opéra à Paris depuis la fondation de cette institution par Louis XIV en 1669. Quand l'Opéra fut mis au concours, Charles Garnier, jeune architecte alors inconnu de 35 ans présenta un projet digne de ce lieu culturel majeur. Les travaux durèrent quinze ans, de 1860 à 1875 et furent interrompus par de nombreuses péripéties, dont la guerre de 1870, la chute du régime impérial et la Commune. Le 15 janvier 1875, l’Opéra ouvrait enfin ses portes au cours d’une inauguration magistrale.

La majesté du lieu est avant tout créée par la profusion de marbre et d’or. Le grand escalier vaut à lui seul le détour : sa nef est un des lieux les plus célèbres du Palais Garnier. Bâtie en marbres de différentes couleurs, elle abrite les degrés de l'escalier à double révolution qui mène aux foyers et aux différents étages. Dans la magnifique salle de spectacle rouge et or, le plafond peint par Marc Chagall en 1964 attire aussi un grand nombre de visiteurs. Il évoque, entre autres, les grandes œuvres lyriques et chorégraphiques du répertoire données ici par les meilleurs artistes du monde.

La visite de l’Opéra de Paris s’achève dans le Pavillon de l'Empereur où la Bibliothèque-Musée (Bibliothèque Nationale de France) conserve dans ses riches collections les témoignages de l'Histoire qui remonte à la création de l'Académie Royale de Musique par Louis XIV en 1669.